>

Château Arques

Le château Arques est en fait une maison forte, datant de la fin du 13ème siècle, situé à quelques kilomètres de Rennes-le-Château dans la Haute-Vallée de l’Aude.

Histoire du château d’Arques

Le territoire d’Arques est occupé depuis -7000 ans avant notre ère. A l’époque carolingienne ce territoire fait partie d’un vaste ensemble avec Rennes-le-Château comme capitale. Au 12ème  siècle, les terres d’Arques deviennent la propriété des seigneurs de Termes. Béranger d’Arques figure parmi les proches de Guillaume de Peyrepertuse.

En 1231, lors de la Croisade des Albigeois, Arques et son château sont rasés. Simon de Montfort soumet la famille de Termes. Il donne à son ancien lieutenant, Pierre de Voisins les terres d’Arques, de Limoux, d’Alet, de Reddes, de Couiza et de Bugarach. A la fin du 13ème siècle, son fils Gilles de Voisins, rebâtit le village sous la forme d’une bastide et commence la construction du château actuel. Il s’agissait de défendre la vallée  et de contrôler les voies de la transhumance qui menaient aux Corbières.

En 1316, Gilles II de Voisins achève la construction du château. En 1575, le château est assiégé par les protestants et seul le donjon résiste à l’assaut. À partir de la Révolution, le château tombe en ruine.  Après son classement en 1887, il est alors rénové et reconstruit en partie.

Description du château d’Arques

Planté sur un mamelon isolé, le château d’Arques est constitué d’une enceinte quadrangulaire percée par une porte gothique et d’un élégant donjon.

L’enceinte presque carrée 51 × 55 mètres cerne le château avec une porte dotée d’un mâchicoulis ornée au sommet d’une clef de voûte aux armes de la famille de Voisins. De nombreux bâtiments devaient exister le long de l’enceinte. Deux tours-logis sont conservées.

Le donjon carré flanqué de quatre tourelles, d’une hauteur de 24 mètres, est un chef d’oeuvre de l’architecture gothique médiévale. Il comporte quatre niveaux desservis par un escalier à vis. Les différentes salles ont été construites avec un soin extrême. Le dernier étage était consacré à la défense du château. Une quarantaine de soldats pouvaient y défendre en même temps ce donjon grâce aux nombreuses archères et baies rectangulaires qui ajourent symétriquement les murs.

previous arrow
next arrow
Slider

Infos pratiques

Ouvert toute l’année. Voir les horaires. Parking gratuit.
Tél : 04 68 69 84 77 – 04 68 69 85 62

 

Encore mieux avec l’application « PAYS CATHARE, LE GUIDE »
Une balade augmentée vraiment bien faite.