>

Prieuré de Marcevol

Face au Canigou, le prieuré de Marcevol,  est un joyau de l’art roman catalan. Il a été fondé au XIIème siècle par les chanoines du Saint-Sépulcre, ordre monastique qui fut lié à la conquête de la Terre Sainte. Il est situé à Arboussols sur un plateau à 560 m d’altitude, dans un paysage splendide. Sa façade en marbre rose, surmontée d’un curieux clocher mur, s’ouvre sur une église à trois nefs abritant une fresque romane représentant le Christ en Majesté.  On peut également observer des fresques sur le portail.

Restauration du Prieuré

Longtemps oublié des hommes, utilisé comme bâtiment agricole, le prieuré est tombé en ruines. Dans les années 70, des idéalistes se mirent à le restaurer. Ils n’avaient que peu de moyens, mais ils s’organisèrent et pendant plus de trente ans s’occupèrent bénévolement de sauver l’ensemble architectural. Ce n’est que plus tard qu’intervinrent les Monuments Historiques. L’association créée en 1971 devint une Fondation reconnue d’utilité publique en 2002.

L’architecture du Prieuré de Marcevol

La beauté du Prieuré tient essentiellement à la façade de son église. En effet, le portail et la fenêtre au-dessus sont en marbre rose de la carrière de Villefranche-de-Conflent. Deux teintes de rose ont été utilisées. La couleur et le caractère lisse du marbre parfaitement taillé, s’incluent admirablement dans le mur de pierres granitiques. Le clocher-mur est décalé vers la droite, témoignant sans doute d’une reconstruction après le tremblement de terre qui eut lieu en 1428.

L’église romane est constituée de trois vaisseaux. Le vaisseau central, coiffé d’une voûte à plein cintre s’ouvre sur une belle abside. Ses parois ont conservées les traces de la décoration murale qui couvrait toute l’architecture. Sur l’absidiole sud on trouve une fresque représentant le Christ Pantocrator.  Le Christ, dans une mandorle est entouré d’anges. De sa main droite il fait un signe de bénédiction. Dans sa main gauche il tient les Saintes Ecritures. De part et d’autre, figurent deux lettres de l’alphabet grec : l’alpha et l’oméga renvoyant à un texte de l’Apocalypse. «Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant».

previous arrow
next arrow
Slider

Le Prieuré est devenu un lieu qui accueille des manifestations culturelles et sert d’hébergements pour des groupes et des séjours scolaires. Ouvert tous les jours de 11h à 12h30 et de 14h30 à 18h sauf le lundi. Fermé de novembre à avril (l’église est néanmoins maintenue ouverte, en accès libre). Pour tous renseignements : 04 68 05 24 25