>

Gorges de Galamus


Les Gorges de Galamus sont un site naturel classé et protégé. L’Agly a creusé sur 2 km, une entaille profonde de plusieurs dizaines de mètres dans la roche du Synclinal de Saint-Paul-du-Fenouillet. Par sa profondeur et la verticalité de ses parois, c’est une des curiosités naturelles les plus remarquables des Pyrénées-Orientales. On peut s’y promener à pied, en faire un objectif de randonnée, s’y baigner ou y découvrir le canyoning en famille.

A la fin du 19ème siècle on aménagea une petite route pour relier les vallées du Fenouillèdes et des Corbières. Taillé dans la roche par des hommes suspendus à des cordes, elle fut terminée en 1892 avec la construction d’un tunnel. Très étroite, les voitures ne peuvent s’y croiser. Cet exploit technique fut chanté par le poète local Léonce Rives et son quatrain en occitan est gravé dans la roche, au-dessus du tunnel. « Dans ce roc pelé que troue la Sabine – Ou l’aigle dans sont vol osait seul venir – Pendu au bout d’une corde avec la barre à mine – L’homme comme l’oiseau a trouvé un chemin. »

L’Ermitage Saint-Antoine.

L’Ermitage semble surgir de la roche.  Construit dans une cavité naturelle de la falaise, il surplombe le canyon des Gorges et offre un spectacle époustouflant. Habitées sans doute depuis le VIIème siècle, les grottes naturelles de la paroi des Gorges devinrent un refuge pour les ermites. Au 14ème siècle les moines Franciscains aménagent la grotte principale en chapelle et construisirent l’ermitage. Jusqu’à la révolution française des ermites gardiens s’y succédèrent. En 1843 le prêtre  Marie-Joseph Chiron, surnommé le Père Marie, renoua avec la tradition et vint y vivre en ermite.

En 1910 la chapelle troglodyte fut aménagée en église. Aujourd’hui, on peut visiter gratuitement les lieux. Deux petits sentiers assez spectaculaires y mènent. On admirera un magnifique platane qui a poussé là de manière inattendue. On remarquera également deux grandes statues en bois d’une très belle facture réalisé par un sculpteur de Saint-Paul. Le Saint-Antoine, dans la grotte-chapelle aurait les traits du Père Marie.

Canyoning et baignades

La particularité de ces magnifiques gorges c’est qu’elles représentent un parcours  facile pour le canyoning. S’agissant d’un canyon horizontal, sans difficultés techniques, il est idéal pour s’initier à ce sport. Il suffit de savoir nager. Tous les sauts y sont contournables. Et aucun passage ne nécessite une corde. Si le parcours est ludique et accessible aux enfants, il nécessite cependant d’être encadré par des professionnels. De nombreuses moniteurs proposent de descendre les gorges en canyoning. Mais pour une prise en charge sûre et sympathique, nous vous conseillons la très professionnelle équipe de Canyoning Pyrénées Orientales. Pour tous renseignements 06 83 20 24 16.

Il existe de nombreux points de baignades, dans la partie audoise des Gorges. L’eau est froide et limpide et par endroit assez profonde.

previous arrow
next arrow
Slider