>

Dolmens de Felluns

On associe généralement les dolmens à la Bretagne, mais les Pyrénées-Orientales en comptent plus de 150, et le Fenouillèdes n’est pas en reste. Les dolmens ne sont en fait que les vestiges d’un tumulus disparu. Leur fonction est controversée. On pense généralement qu’il s’agissait de tombeaux, mais vu leur situation en hauteur ils servaient sans doute également à délimiter les territoires. Les archéologues datent les dolmens des PO entre la fin du Néolithique (-2500) et le milieu de l’âge de Bronze (-1500).
J’ai la chance d’en avoir 5 près de chez moi :
– le « Caune del Moro » à Felluns
– le « Roc del Arca » à Felluns
– le « Rouyre » entre Felluns et Ansignan
– le « Las Apostados » ou « Camp del Prat » à Trilla
– le « Taupels » ou « Las Colominos » à Trilla
On le voit bien à la disposition de ces cinq dolmens dans une zone de 2km autour de la Matassa. Si la végétation n’était pas aussi dense, ils seraient à portée de vue les uns des autres.