La Cité de Carcassonne

La Cité de Carcassonne est un ensemble architectural médiéval unique situé  dans la « ville haute » de Carcassonne. De nombreux films y furent tournés dont le célébrissime Les Visiteurs. Cette cité fortifiée doit sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de long et comportant cinquante-deux tours. La Cité comprend en son sein, un château comtal et une basilique : la basilique Saint-Nazaire.

De part sa situation stratégique, à la croisée de deux axes de circulation, l’un reliant l’Atlantique à la mer Méditerranée, l’autre le Massif central aux Pyrénées, Carcassonne a longtemps joué un rôle important dans la région.

Dès le IIe siècle avant JC, un oppidum gaulois s’élevait sur le tertre qui domine la plaine et l’Aude. En 118 avant JC, les Romains s’en emparèrent et Carcassonne devint une cité gallo-romaine florissante. Au Ve siècle, les Wisigoths en firent une place forte que vinrent, au VIIIe siècle, occuper les Sarrasins. Trente ans plus tard, ils en furent chassés par les Francs. Avec l’éclatement de l’Empire Carolingien,  les seigneurs locaux prirent de l’importance, Carcassonne devint un comté avec à sa tête  la famille Trencavel. Sous leur règne, du XIe au XIIIe siècle, Carcassonne prospéra et c’est durant cette période que s’implanta avec succès le catharisme.

Carcassonne

En 1208, le pape Innocent III voyant d’un mauvais oeil le développement de cette nouvelle religion, appela les barons du nord à se lancer dans une guerre de reconquête : la croisade des Albigeois.  Le comte de Toulouse, accusé d’hérésie, et son principal vassal le vicomte de Trencavel furent la cible de l’attaque. En 1209 la cité de Carcassonne fut assiégée. Elle se rendit rapidement et c’est Simon de Montfort, chef de l’armée des croisés, qui récupéra les terres. Les bourgs autour de la Cité furent détruits. Le vicomte Raimond Trencavel mourut en prison.

En 1224, son fils, Raimond II Trencavel tenta de récupérer la cité. Le siège fut mené par  son vassal Olivier de Termes. Le fils de Simon de Montford, Amaury de Montford prit la fuite en cédant ses droits au roi de France. Raimond  et ses troupes occupèrent les bourgs situés sur les rives de l’Aude mais ne parvint pas à reprendre la cité. Face à l’arrivée des renforts de Louis IX, alias Saint Louis, le jeune vicomte s’enfuit à son tour. La Cité de Carcassonne fut définitivement rattachée au royaume de France et devint une sénéchaussée royale.

SAMSUNG

 

Une période de terreur s’installa dans la ville. La chasse aux cathares alluma bien des bûchers. Saint-Louis expulsa la population de la ville, mais  l’autorisa à s’établir sur l’autre rive du fleuve : c’est la création d’une ville nouvelle, à l’emplacement de la ville actuelle : la ville basse ou  bastide Saint-Louis. Louis IX ordonna la construction du deuxième mur d’enceinte. Jusqu’à la signature en Traité des Pyrénées, la Cité conserve son rôle militaire à la frontière entre la France et l’Aragon. Progressivement, la Bastide Saint-Louis va prospérer économiquement au point de surpasser la Cité qui perd au fur et à mesure tous ses pouvoirs et son rayonnement politique.

Restauré au XIXe siècle par Viollet-le-Duc il est  inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997.

Beaucoup d’animations y ont lieu en été :

CarcassonneCiteMap null