Château d’Aguilar

Le château d’Aguilar, dont le nom viendrait du latin « aquila » qui signifie aigle, est un château dit cathare et faisait partie « des cinq fils de Carcassonne » qui défendait la frontière du royaume de France face à l’Espagne. Comme Quéribus, Peyrepertuse, Puilaurens et le château de Termes, il est situé à un point stratégique, en haut d’un piton rocheux facilement défendable. Il surplombe la plaine de Tuchan,  à 96m de haut, et offre un point d’observation panoramique exceptionnel sur son environnement. Vignoble de Haut Fitou, massif montagneux de la Tauch, et au loin le resplendissant massif du Canigou.

Possession de la famille des comtes de Carcassonne en 1004, le lieu d’Aguilar est cédé vers 1010 au comte de Besalù. A la fin du XIe siècle, Aguilar entre dans le patrimoine des seigneurs de Termes, vassaux des Trencavel. Tout au long des XIIe, XIIIe et XIVe siècles le château subit des transformations pour finalement devenir une forteresse royale en 1260. En effet, après le Traité de Corbeil (1258) le château devient une position avancée sur la nouvelle frontière avec l’Aragon.

Le personnage clé de cette transmission du château à la couronne fut Olivier de Termes. En 1240, après l’échec de la révolte du Vicomte de Trencavel contre le pouvoir royal, à laquelle Olivier participe, il doit remettre Aguilar et le château des Termes à Louis IX. Mais 10 ans plus tard, Saint Louis lui rend les deux châteaux, en récompense de sa conduite exemplaire en Terre Sainte. Cependant, en 1262, Olivier de Termes les revend au roi pour assurer la sécurité du royaume. (suite en bas de page…)

 

Chateau d'Aguilar Canigou au loin  château d'Aguilar au loin  Le Canigou depuis le Chateau d'Aguilar

Chateau d'Aguilar au loin  Chateau cathare d'Aguilar   Chateau d'Aguilar sur son piton rocheux

Chateau cathare d'Aguilar Tuchan Aude  Chateau d'Aguilar vue sur le Canigou   Chateau cathare d'Aguilar

olivier près du chateau d'aguilar  le massif du canigou depuis le Chateau d'Aguilar   Chateau d'Aguilar Aude vue sur Canigou

Malgré des défenses perfectionnées le château est vulnérable. Il passe de mains en mains : en 1387 Aguilar est conquis par une compagnie de 300 routiers, puis il est libéré par le roi d’Aragon, en 1525  Charles Quint l’annexe, en 1542, les Espagnols l’attaquent, en 1543 une garnison d’Allemands à la solde de Charles Quint s’en empare, en 1544 il est finalement restitué au roi de France. Une garnison royale occupe les lieux jusqu’à la signature du traité des Pyrénées où il perd tout intérêt stratégique.

Le château est composé de deux enceintes. Les bâtiments de l’enceinte intérieure, la plus ancienne, datant de l’époque féodale des seigneurs de Termes, sont tous pratiquement détruits. L’enceinte extérieure construite par le roi de France, est composée de six tours semi-circulaires. Sur le versant sud du château subsistent la chapelle Sainte-Anne et quelques vestiges de l’enceinte qui protégeait le village.