Le château de Quéribus est situé à la frontière des départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales. Perché sur un piton rocheux à 728 mètres, il domine d’un côté le village de Cucugnan et de l’autre Maury. Sa silhouette très reconnaissable est visible tout le long de la vallée de l’Agly. Véritable nid d’aigle, sa situation stratégique lui permet d’exercer une remarquable surveillance sur la totalité de la plaine du Roussillon.

Histoire de Quéribus

Le château de Quéribus est l’un des « Cinq fils de Carcassonne » avec Aguilar, Peyrepertuse, Puilaurens et Termes qui formait la ligne de défense du pays cathare. Son nom vient de l’occitan Querbús qui veut dire « rocher des buis ». Son existence remonte sans doute au Xe siècle. Lorsqu’il est cité pour la première fois en 1021, il fait partie de la vicomté de Fenouillèdes. En 1111, le comte de Barcelone en hérite avec le comté de Besalú. Au XIIe siècle, Quéribus est une des principales forteresses barcelonaises au nord des Pyrénées. 

En 1208 démarre la Croisade des Albigeois, mené par l’Eglise et le roi de France pour soumettre les princes du Sud. « L’hérésie » cathare était alors très implantée en Languedoc dans les cours des princes occitans. A cette époque, le château de Quéribus est gouverné par Chabert de Barbaira. Il accueillera de nombreux cathares pourchassés. Quéribus sera le dernier bastion à tomber aux mains des Croisés en 1255, onze ans après Montségur. La forteresse intègre alors le royaume de France, sous le règne de Saint Louis.

En 1258, le traité de Corbeil fixe la nouvelle frontière entre la France et l’Espagne au sud des Corbières tout près du château. Il devient alors une place forte maîtresse qui appartient au dispositif défensif français. En 1659 le traité des Pyrénées annexe le Roussillon à la France et repousse la frontière jusqu’aux Pyrénées. Le château de Quéribus, perd son intérêt stratégique.

previous arrow
next arrow
Slider

Visiter Quéribus

L’état de la conservation de Quéribus est remarquable. On peut aussi y voir une architecture militaire très complète : canonnières, assommoirs, mâchicoulis… Son donjon polygonal est impressionnant. A l’intérieur on trouve une magnifique salle gothique de style primitif. Un puissant pilier circulaire de type pyramidal s’épanouit en palmier et supporte la voûte nervurée de quatre croisées d’ogives. Éclairée par une imposante fenêtre, l’intérieur de cette structure tranche avec l’aspect massif de la tour. On remarquera les restes d’une cheminée sur le mur ouest.

Depuis la terrasse du donjon, on découvre un panorama inoubliable qui s’étend des Corbières à la mer et jusqu’aux Pyrénées.

Infos pratiques

Un parking gratuit se situe au pied du château. Depuis le parking il faut marcher environ 10 minutes pour accéder à l’entrée. Quéribus est non accessible aux personnes à mobilité réduite.
Ouvert toute l’année, sauf 25 décembre et 1er janvier. Tél : 04 68 45 03 69 / mobile : 06 71 72 64 01. Nos amis les animaux sont acceptés en laisse. Pour plus d’informations : lien vers le site internet de Cucugnan

 

Encore mieux avec l’application « PAYS CATHARE, LE GUIDE »
Une balade augmentée vraiment bien faite.