>

Bugarach

Bugarach c’est le nom d’une montagne et du village à ses pieds. Il fut rendu célèbre en 2012, lorsque certaines interprétations du calendrier maya y localisèrent un lieu de survie. En effet, la fin du monde devait avoir lieu en 2012. Mais ce n’est qu’un des chapitres d’une longue histoire de mystères et de légendes qui entoure le Pic du Bugarach. Et on ne peut être que fasciné par cette montagne, dont la physionomie et la géologie sont si particulières.

Montagne des Corbières

Situé sur un magnifique plateau champêtre, le pech de Bugarach domine les Corbières à 1.231m. Il surplombe tous les autres reliefs du Languedoc. C’est un pic isolé, c’est-à-dire entouré de vallées et non rattaché directement à d’autres montagnes pour former une chaîne. Par ses formes anguleuses et cassées, il offre un aspect imposant.Il est visible de très loin, y compris de Felluns si l’on grimpe à la table d’orientation.

Le Bugarach, possède également une géologie fort rare. Le Pic a, en effet, la particularité d’avoir été formé par un pli anticlinal inversé. C’est à dire que lors de la création des Pyrénées par le rapprochement des plaques Ibérique et Européenne, les roches sédimentaires se sont plissées puis cassées et que l’ordre des couches géologiques s’est inversé. Ce que l’on voit en haut devrait être en bas et inversement. La base de la montagne est constituée de sédiments de -70 millions d’années alors que le sommet date de -135 millions d’années.

L’Agly, à l’origine des Gorges de Galamus, et qui s’écoule du Fenouillèdes à la mer, y prend sa source. En son sein, se trouvent de nombreuses grottes et de galeries. Ajoutez à cela une météo particulière engendré par sa masse rocheuse. Parfois une couronne de nuage entoure le sommet, une scène que Jules Verne appellera le chapeau de Bugarach dans son roman « Clovis Dardentor ».

previous arrow
next arrow
Slider

Montagne sacrée

Aussi ne nous étonnons pas, si cette montagne est souvent considéré comme une montagne sacrée. Elle a inspiré à travers les âges de nombreuses légendes. Aujourd’hui encore le Bugarach donne lieu à de multiples croyances et interprétations. Porte galactique, activité OVNI, base secrète, Agartha… Pour de nombreux chercheurs, il renfermerait un trésor : l’Arche d’Alliance, le trésor des wisigoths ou celui des templiers… Le Bugarach, Rennes le Château et toute la Haute-Vallée de l’Aude sont, en fait, un haut lieu de l’activité mystique, ésotérique et new age mondiale.

Pour accéder au site en voiture, on prendra le col Saint-Louis, magnifique petite route passant par un viaduc et permettant de voir le Bugarach sous son meilleur angle. Les randonneurs peuvent accéder au sommet par deux sentiers l’un en partant du lac de Vène, l’autre par le col Linas. (Voir l’article rando Bugarach) En haut de cette impressionnante masse grise et abrupte, la vue est époustouflante et le panorama à couper le souffle.